Select Language

Share

La capsule brevetée MOOG insérée sous pression

La capsule brevetée MOOGMD

Une certaine mobilité (ou un jeu) dans le logement de la rotule est un signe fréquent du bris d’un joint à rotule. Ce jeu survient graduellement à mesure que les surfaces du coussinet s’usent. À la longue, ce jeu a des effets néfastes sur le véhicule, entraînant une usure inégale des pneus, du bruit et une instabilité directionnelle. Cependant, la capsule brevetée de MOOG insérée par pression réduit considérablement le jeu afin de maximiser sa durée de vie. Jumelée à une rondelle Belleville à effet de ressort, cette technique permet de produire un logement qui emboîte étroitement et uniformément la rotule et qui, lorsqu’elle est neuve, donne à l’automobiliste la sensation d’une direction neuve encore plus longtemps.

  • Élimine le jeu excessif tout en favorisant un dégagement adéquat entre les composants, et contrôle l’accumulation des tolérances supérieures des composants afin de prévenir le grippage.
  • Maintient les jeux axiaux à près de zéro.
  • La constance du jeu axial et du jeu radial est plus précise que celle que donnent les méthodes traditionnelles d’obturation.

Télécharger

Les rondelles Belleville MOOGMD

Les rondelles Belleville ordinaires peuvent se fragmenter après avoir subi des charges cycliques répétées, ce qui crée un jeu excessif dans le logement de la rotule. Les rondelles Belleville MOOG sont optimisées pour mieux répartir les contraintes et maintenir uniformément les charges entre la capsule et le coussinet, et ce, tout en supportant des années de charge cyclique. Ainsi, le dégagement à l’intérieur du logement de la rotule reste bien serré, réduisant l’usure du coussinet et prolongeant la durée de vie du logement.

  • Les rondelles Belleville en acier à effet de ressort de MOOG appliquent 100 lb de force et plus afin de réduire au maximum le jeu à l’intérieur du logement de la rotule et de favoriser une durée de vie accrue du coussinet.
  • La rondelle Belleville absorbe les chocs, réduisant ainsi au maximum l’usure du pivot et du coussinet.
  • La réduction maximale de l’usure se traduit par un fonctionnement stable et régulier du joint, préservant les réglages de géométrie des trains afin d’accroître la durée de vie des pneus et maintenant la sensibilité du volant de direction pour qu’il assure une maniabilité précise.

Télécharger

Share
Histoires connexes
loading...